Programme Participatif d’Amélioration des Bidonvilles (PPAB)

Selon l’ONU-HABITAT

1 milliard de personnes vivent dans des bidonvilles à travers le monde;

6 personnes sur 10 en Afrique subsaharienne vivent dans des bidonvilles. 
Selon la maire Madame Aminata TOURE, à Kaloum, par exemple, 30 à 40 personnes vivent dans une même concession.

RAPPEL: 

Objectif 11.1 de Développement Durable:  “D’ici 2030, assurer à tous l’accès à des logements adéquats, sûrs et abordables, à des services de base et à l’amélioration des bidonvilles”.
Pour l’atteinte de cet objectif, les acteurs doivent apportés un soutien inconditionnel au Programme Participatif d’Amélioration des Bidonvilles (PPAB)

Par ailleurs, En Afrique subsaharienne, avec 48,7% de Femmes occupant la main d’oeuvre agricole, seulement 15% possèdent des terres. Pour les jeunes on en parle pas tellement que c’est catastrophique. 
Pour l’accès des jeunes et des femmes à la terre en milieu rural et péri urbain le Réseau CoJeLPaiD s’engage à côté des questions de prévention de la radicalisation et de l’extrémisme violent, les MGF.E/VBG, les Armes Légères, la santé reproductive…

NB: pour ONU-HABITAT, un bidonville est une zone d’habitation qui manque d’un ou plusieurs des éléments suivants (privation):

*Accès à l’eau potable; 
*Accès à un assainissement décent; 
*Accès à une aire (espace) de vie suffisante; 
*Accès à un logement durable dans le temps; 
*Accès à la sécurité foncière.

PARTICIPANTS: Réseau CoJeLPaiD/Société Civile, ONU-HABITAT, DATU, Elus locaux, Administration, Députés UE.

LIEU: Hôtel RIVIERA Royal (Conakry) 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *